QR Code

Un ancien garde du corps vice-présidentiel arrêté au motif d’espionnage pour la Chine

2017-03-16

Wang Hong-ru (王鴻儒), qui avait été le garde du corps de l’ancienne vice présidente Annette Lu (呂秀蓮) a été arrêté par les autorités taiwanaises et doit répondre de la suspiscion d’espionnage à son égard pour le compte de la Chine.

 

Ayant pris sa retraite en décembre 2003 de ses fonctions au service spécial du bureau de sécurité nationale, Wang Hong-ru s’est par la suite lancé de le monde des affaires en se rendant en Chine. Soupçonné d’avoir été recruté par le bureau de la sécurité nationale à Tianjin, le cas de Wang Hong-ru a été rapporté aux procureurs taiwanais qui enquêtent sur le dossier et l’ont arrêté lundi dernier.

 

Les procureurs le soupçonnent de revenir à Taiwan pour tenter de collecter des informations militaires classifiées au service de la Chine. Le porte-parole du ministère de la Défense Chen Chung-chi (陳中吉) s’est voulu rassurant aujourd’hui en commentant l’affaire, soulignant qu’aucune des personnes impliquées dans cette affaire d’espionnage n’est en exercice, concédant que ce nouveau scandale invite à redoubler de vigilance quant aux tentatives d’infiltration des communistes chinois que ce soit auprès des militaires retraités ou actifs.