QR Code

La Présidente taiwanaise évoque la nécessité de trouver le chemin vers la réconciliation

2017-03-20

Le Palais présidentiel a organisé aujourd’hui la toute première réunion du comité pour la justice transitionnelle et historique à l’égard des aborigènes taiwanais. La réunion avait deux principaux thèmes à savoir, le concept et le statut juridique sur le territoire traditionnel des aborigènes et la reconnaissance de la tribu des plaines, Pingpu, comme une tribu aborigène.

 

Tsai Ing-wen (蔡英文) a exprimé les préoccupations suivantes peu avant le début de la réunion qu’elle a présidée : « Le sujet de la justice historique et transitionnelle des aborigènes implique non seulement un passé complexe mais également une différence actuelle de perception, voire un conflit d’intérêt. Par ailleurs, il existe un fossé gigantesque entre l’état de droit du gouvernement et la culture traditionnelle des aborigènes. Ces raisons expliquent l’échec des efforts tirés du système actuel de la commission ministérielle des affaires aborigènes qui ne parvient pas à résoudre les problèmes en une seule fois. C’est pour cette raison que nous avons besoin du mécanisme de dialogue du comité pour la justice transitionnelle des affaires aborigènes pour que nous relevions le défi avec la sagesse collective. »

 

Tsai Ing-wen a précisé que le comité est un mécanisme de dialogue qui ne peut remplacer les autorités administrative ou législative mais proposer un chemin vers la réconciliation.