QR Code
 

Un auteur taiwanais en Malaisie pour présenter le point de vue des aborigènes de Taiwan

2017-09-11
  • Un auteur taiwanais en Malaisie pour présenter le point de vue des aborigènes de Taiwan

    Un auteur taiwanais en Malaisie pour présenter le point de vue des aborigènes de Taiwan

    Un auteur taiwanais en Malaisie pour présenter le point de vue des aborigènes de Taiwan

Ce week-end a commencé en Malaisie un échange animé par l’auteur aborigène taiwanais Sun Ta-chuan (孫大川) dans le cadre des rencontres « Tea Philo », salon littéraire et philosophique accompagné de thé où des personnalités éminentes sont invitées à s’exprimer. Ces rencontres sont organisées par le Bureau de représentation de Taipei en Malaysie et ont pour mission de nourrir des échanges culturels, philosophiques et artistiques entre la Malaisie et Taiwan. Ces rencontres ont débuté en avril 2017 et ont lieu chaque mois avec un nouvel invité. Elles dureront jusqu’en novembre 2017.

L’intervention de Sun Ta-chuan était intitulée « Les cadeaux de Taiwan au monde, le point de vue aborigène ». Né à Taitung, Sun Ta-chuan fait partie du groupe aborigène Puyuma. Il est par ailleurs vice-président du Yuan de Contrôle. Selon lui, le premier cadeau de Taiwan au monde est « le repère démocratique chinois » . Les aborigènes ont aidé Taiwan à prendre conscience de nombreux problèmes sociaux, notamment via des campagnes de protection des terres aborigènes, qui permettent à la société de consolider les droits de l’homme, de reconnaître la multiculturalité et de rester démocratique. Le deuxième cadeau est « la protection de la nature originelle ». Selon Sun Ta-chuan, la nature n’est pas un bien que l’on consomme, mais un don. Sun Ta-chuan emploie la logique aborigène pour penser le lien entre société et nature, entre l’homme et son environnement, afin que l’un et l’autre continuent à coexister et croître harmonieusement. Le troisième cadeau est « l’esprit de la musique rituelle ». Selon lui, la richesse des cultures aborigènes taiwanaises a permis à Taiwan de devenir un véritable musée culturel, car l’ïle a su préserver ses cultures ancestrales ainsi que les langues et les rituels aborigènes. « L’ouverture océanique » est le 4ème cadeau. Selon Sun Ta-chuan, les aborigènes de Taiwan entretiennent des connections avec les autres cultures aborigènes de la zone Asie-Pacifique et leurs échanges viennent enrichir la vision de Taiwan. Sun Ta-chuan a déclaré que ces cadeaux étaient les cadeaux des aborigènes à Taiwan, mais aussi de Taiwan au monde et qu’il espérait que ces points de vue différents permettraient de contribuer à bâtir un monde plus tolérant et plus harmonieux.