QR Code
 

Le nouveau premier ministre William Lai demande la libération de Lee Ming-che

2017-09-12
  • Le dossier de Lee Ming-che est toujours en cours

    Le dossier de Lee Ming-che est toujours en cours

    Taiwan demande la libération de l'activiste taiwanais Lee Ming-che. (CNA)

Pas plus tard qu’hier, l’activiste taïwanais et défenseur des droits de l’Homme Lee Ming-che (李明哲), accusé d’« incitation à la subversion de l’Etat » a plaidé coupable lors de sa comparution au tribunal de Yueyan en Chine. Aujourd’hui, le nouveau premier ministre Lai Ching-te (William Lai賴清德) a ordonné aux organismes compétents, à savoir la commission ministérielle des affaires continentales, la SEF, fondation semi-officielle en charge des échanges interdétroit ou le ministère de la justice d’oeuvrer en priorité pour le secours de Lee Ming-che.

 

William Lai n’a pas hésité à souligner que Lee Ming-che travaillant pour une organisation non gouvernementale ne possède pas la capacité de renverser l’Etat chinois : « Il est impossible qu’il renverse le pouvoir chinois, ce n’est tout simplement pas dans sa capacité. Le fait qu’il s’est vu proposer de plaider coupable lors de la procédure du jugement inacceptable est tout simplement regrettable. » Le premier ministre a cependant fait de la libération de Lee Ming-che l’objectif primordial des organismes relatifs pour qu’il puisse revenir à Taïwan le plus rapidement possible.