QR Code

Le ministère du Travail cherche à protéger davantage les droits des travailleurs migrants

2017-10-09

Le ministère du Travail de Taiwan a rédigé un amendement à la Loi sur le service à l'emploi qui offrirait une protection supplémentaire aux travailleurs migrants. Les travailleurs étrangers qui bénéficieront de cet amendement proviennent surtout d'Indonésie, du Vietnam, des Philippines et de la Thaïlande.

Hsueh Chien-chung (薛鑑忠), un responsable du département de la main-d'œuvre transfrontalière du ministère du Travail, a déclaré lundi que le ministère chercherait à recevoir des retours sur l'amendement à la fin du mois d’octobre, dans le but de le soumettre au vote du parlement l'année prochaine.
Hsueh a déclaré que l'amendement se concentrait sur trois points : régulariser les intermédiaires, régulariser les employeurs et simplifier les procédures administratives. Les nouvelles règles empêcheraient les intermédiaires et les patrons de confisquer ou de garder inutilement le passeport et les papiers d’identité de l'employé. L’amendement exclurait bien entendu les situations exigeant la collecte temporaire de ces documents d'identité dans un but administratif.

L'amendement établirait également des règles plus strictes pour les cas où un employeur ou un intermédiaire serait reconnu coupable de harcèlement sexuel, d'agression, de trafic d'êtres humains, de coups et blessures ou de décès d'un travailleur migrant. Les personnes reconnues coupables devraient non seulement faire face à leurs crimes, mais se verraient aussi infliger des amendes et ne pourraient plus embaucher de travailleurs migrants ou travailler comme intermédiaire. En outre, en vertu de l'amendement, si un intermédiaire entend parler de l'un de ces crimes contre un travailleur migrant, il serait tenu de le signaler aux autorités dans les 24 heures.

En attendant, le ministère du Travail affirme qu'il offre une protection aux travailleurs migrants avant leur arrivée à Taiwan, pendant leur embauche et avant qu’ils ne quittent le pays. Le ministère a également mis en place un service d'embauche direct afin que les employeurs n’aient pas à passer par un intermédiaire pour engager des travailleurs étrangers.