QR Code
 

La Présidente de la République s’engage à guider « Taïwan vers un horizon meilleur »

2017-10-10
  • Tsai Ing-wen

    Tsai Ing-wen

    Discours de la Présidente taïwanaise Tsai Ing-wen (CNA)

La Présidente de la République Tsai Ing-wen (蔡英文) a baptisé la fête nationale de cette année sur le thème de « Taïwan vers un horizon meilleur », un objectif qu’elle s’engage à réaliser à travers trois orientations. La première vise à accélérer les réformes et honorer ses promesses électorales. La deuxième est de défendre la liberté et la démocratie de Taïwan. La troisième est de trouver activement une place pour Taïwan dans le nouvel ordre international.

 

Tout d’abord à propos des réformes, Tsai Ing-wen estime que le pays sera meilleur s’il surmonte les obstacles un par un et s’il accomplit successivement les réformes. Tsai Ing-wen a notamment cité l’importance de la transformation des industries, le système des soins de longue durée, la réforme judiciaire ou encore celle concernant les pensions de retraite.

 

Quant à la défense de la liberté et la démocratie de Taïwan, Tsai Ing-wen a notamment encouragé la transformation de la Défense tout en invitant les deux rives à chérir les accomplissements réalisés durant les trente dernières années. La Présidente taiwanaise a surtout souhaité trouver une nouvelle percée interdétroit sur le fondement déjà construit.

 

Enfin, à propos de la troisième orientation, Tsai Ing-wen a réitéré l’ambition de Taïwan d’assurer la prospérité et la stabilité régionale face au changement de la situation internationale et en Asie-Pacifique. La Présidente taïwanaise a souligné que la nouvelle politique vers le sud s’inscrit justement dans l’ambition de placer Taïwan dans le nouvel ordre international.

 

Taïwan est d’ailleurs prêt à jouer un rôle à cette époque où le monde fait face à la fois aux problèmes traditionnels de sécurité et aux nouvelles menaces comme le changement climatique ou la pénurie des ressources comme l'a redit Tsai Ing-wen : « Pour répondre à ces défis, les principales démocraties du monde sont en train d’ajuster leurs politiques diplomatiques vers « une fusion des problèmes traditionnels et non traditionnels » et vers une « assimilation des forces du gouvernement et de la société civile. Taïwan répond à ces tendances internationales en plaçant l'humanitarisme au centre de notre perspective de sécurité. » La Chef de l’Etat invite ainsi toutes les structures publiques et privées du monde pour échanger au sujet du développement régional, la protection environnemtnale, la santé ou encore la liberté de croyance.