QR Code

COP 23 : le directeur du Bureau pour la protection de l’environnement interdit d’entrée

2017-11-13
  • COP 23 et pressions de la Chine

    COP 23 et pressions de la Chine

    COP 23 : le directeur du Bureau pour la protection de l’environnement interdit d’entrée

Le directeur du Bureau pour la protection de l’environnement, Lee Ying-yuan (李應元), n'a pas pu assister à une conférence sur le changement climatique qui s'est tenue dimanche en Allemagne en raison des objections de la Chine.

La 23e session de la Conférence des Parties (COP 23) se tient à Bonn du 6 au 17 novembre. Le pays présidant la conférence de cette année est la République des Fidji. En tout, 25 000 personnes participent à la conférence.

Bien que le ministère des Affaires étrangères à Taipei ait pris des dispositions préalables pour que la délégation de Taiwan puisse assister aux réunions, Lee n'a pas été autorisé à entrer dans le lieu de la conférence.

Malgré cette situation, Lee a réussi à échanger avec des délégués d'autres pays. La présidente des îles Marshall, Hilda Heine, et le premier ministre de Tuvalu, Enele Sopoaga, entre autres représentants, ont aussi assisté à un banquet organisé par le ministère des affaires étrangères taiwanais. Lee a déclaré que Taiwan espérait entretenir un dialogue avec les autres pays du monde sur le climat. Il a ajouté qu’il en allait de la responsabilité du monde de permettre à Taïwan de participer aux réunions, car l'existence des 23 millions de Taiwanais était une réalité irréfutable.

Lee a exprimé son soutien à un plan détaillant les efforts de Taiwan pour réduire ses émissions de dioxyde de carbone. En ce qui concerne la taxe sur l'énergie dont on a beaucoup parlé, Lee a déclaré que la question ne sera examinée que lorsque l'économie de Taiwan se sera entièrement stabilisée et rétablie.