QR Code

Pour la présidente, le Partenariat Trans-Pacifique représente une chance et un défi

2017-11-13
  • Tsai Ing-wen s'exprimant sur le TPP

    Tsai Ing-wen s'exprimant sur le TPP

    La présidente s'exprimant au sujet du TPP

La présidente Tsai Ing-wen (蔡英文) a reçu aujourd’hui le représentant de Taiwan à l'APEC, James Soong (宋楚瑜), au palais présidentiel. La présidente Tsai a remercié Soong et la délégation de l'APEC pour leurs efforts au sommet de cette année. Elle a dit que les interactions de la délégation avec les dirigeants régionaux ont montré la volonté de Taiwan de travailler avec d'autres pays dans le cadre de l'APEC. Selon Tsai, les efforts de son administration pour adopter des mesures libérales facilitant le commerce sont un signe de soutien aux systèmes commerciaux multilatéraux et régionaux.

Tsai a également parlé de l'évolution du Partenariat Trans-Pacifique (TPP) au sommet de l'APEC de cette année. Elle a dit que son administration montrerait à la communauté internationale la détermination de Taiwan à devenir une partie de ce pacte commercial régional. Voici la déclaration de la présidente : « Nous avons vu de nouveaux changements au sein du TPP, ce qui prouve que plusieurs pays à travers le monde nourrissent encore l’espoir que le dialogue et les échanges conduisent à une coopération économique et commerciale plus large. Les changements du TPP présentent des opportunités et des défis, et le gouvernement leur fera face, en continuant à adapter les structures et la composition de l'industrie locale. Nous allons également montrer à nos partenaires internationaux dans la région les efforts réalisés par Taiwan et sa détermination à participer à l'intégration économique régionale ».

Le Partenariat Trans-pacifique a rencontré une pierre d'achoppement il y a quelques mois lorsque les États-Unis se sont retirés de l'accord. Les 11 pays restants ont repris les négociations et ont signé un accord partiel samedi dernier, en renommant le partenariat : Accord global et progressif pour le Partenariat Trans-Pacifique (CPTPP). Les 11 pays n'incluent à l’heure actuelle ni Taïwan ni la Chine.