QR Code

Huit Taiwanais encourent la peine de mort en Indonésie

2018-01-11

La peine capitale est la sentence que viennent de réclamer les procureurs dans leur réquisitoire à l’encontre de huit ressortissants taiwanais impliqués dans un trafic de drogue. Ils avaient été arrêtés en juillet dernier dans une vaste opération de la police indonésienne qui avait intercepté une saisie record d’une tonne de méthamphétamine de cristal importée depuis la Chine jusqu’à Anyer Beach, à l’ouest de Jakarta.

 

En réclamant la peine de mort aux juges en charge du procès, le procureur Abun Hasbullah a détaillé les rôles de chacun : Hsu Yung-li (徐勇立) était chargé de récupérer la cargaison en échange de 120 millions de roupies, soit environ 7350 euros, tandis que Chen Wei-cyuan (陳威全) et Liao Guan-yu (廖冠宇) avait touché quelques 4900 euros pour décharger et emballer la marchandise. Les cinq autres Taiwanais impliqués étaient en charge de l’acheminement de la drogue en Indonésie. Dans leur lutte sans merci contre le trafic de drogue, les autorités indonésiennes infligent généralement la peine de mort à tout suspect reconnu coupable de trafic de drogue au-delà d’un kilogramme de substance illicite.

 

Si les juges indonésiens confirment la demande des procureurs, cela portera à 19 le nombre de Taiwanais condamnés à mort en Indonésie ces dernières années, nombre auquel s’ajoutent cinq autres ressortissants ayant été tués au cours d’opération de police contre la drogue dans le pays.